"I trust people.
I guess I'm naive.
I trust them, and they're assholes.
That's what I've learned."

- Brandon Flowers

28th August 2014

Photoset reblogged from no dots, no dashes with 1,525 notes

jjfeildd:

"Jane, wait. I never lied to you."

28th August 2014

Photo reblogged from Solved By Walking with 6 notes

findmelazlo:

It’s wrong to say: “I think”; One should say: “I am thought”. “I” is someone else. I am present at the birth of my thought: I watch and I listen: I draw a stroke of the bow: The symphony stirs in the depths, or comes with a leap to the stage. It began with waves of disgust, and it ends—-as we can’t immediately seize this eternity—-; It ends with a riot of perfumes.

Rimbaud.

findmelazlo:

It’s wrong to say: “I think”; One should say: “I am thought”. “I” is someone else. I am present at the birth of my thought: I watch and I listen: I draw a stroke of the bow: The symphony stirs in the depths, or comes with a leap to the stage. It began with waves of disgust, and it ends—-as we can’t immediately seize this eternity—-; It ends with a riot of perfumes.

Rimbaud.

28th August 2014

Photo reblogged from When in Doubt... with 32 notes

dontnever:

"Je est un autre" - "I is somebody else" My 1st Tattoo. One of my favorite quotes done in Rimbaud’s Handwriting

dontnever:

"Je est un autre" - "I is somebody else"
My 1st Tattoo. One of my favorite quotes done in Rimbaud’s Handwriting

28th August 2014

Post reblogged from Stay Strong, Fighter. with 4 notes

Had an exhaustingly draining day.

sheisafighter:

Of course vegging on the couch watching Persuasion is the only solution.

28th August 2014

Quote reblogged from Blanche with 3 notes

Je ne puis écouter davantage en silence. Il faut que je vous parle, avec les moyens dont je dispose. Vous transpercez mon âme. Je suis partagé entre l’angoisse et l’espoir. Non, ne me dites pas qu’il est trop tard, que ces précieux sentiments ont disparu à jamais. Je vous offre de nouveau un coeur qui vous appartient encore plus totalement que lorsque vous l’avez brisé, il y a huit ans et demi. Ne prétendez pas que l’homme oublie plus vite que la femme, que son amour meurt plus tôt. Je n’ai jamais aimé que vous.
Injuste, j’ai pu l’être, faible et rancunier, je l’ai été…mais inconstant jamais. C’est vous seule qui m’avez fait venir à Bath. C’est pour vous seule que je pense, que je fais des projets…Ne l’avez-vous pas senti? N’avez-vous pas compris mes souhaits?…Je n’aurais même pas attendu ces dix jours si j’avais pu lire vos sentiments comme je pense que vous avez du pénétrer les miens. J’arrive à peine à vous écrire. J’entends à tout moment quelque chose qui me bouleverse. Vous baissez la voix, mais je puis distinguer les inflexions de cette voix, quand même elles échapperaient à d’autres…O parfaite, excellente créature! Vous nous rendez bien justice. Vous êtes sûre que l’attachement et la constance véritables existent parmi les hommes. Soyez assurée de les trouver infiniment fervents, infiniment fidèles chez
F. W
— persuasion - jane austen (via ellablanchefleur)

28th August 2014

Quote reblogged from A Madman with a Box with 2 notes

Vanity was the beginning and the end of Sir Walter Elliot’s character; vanity of person and of situation.
— Jane Austen, Persuasion (via supercoolygirl)

28th August 2014

Photo reblogged from A Real Life Wallflower with 2 notes

madelaloco:

Anne Elliot: This says it all.

madelaloco:

Anne Elliot: This says it all.

28th August 2014

Post reblogged from Thoughts of Flight with 6 notes

my-thoughts-of-flight:

I’m watching Persuasion and I swear their first kiss takes like 10 minutes to actually happen

28th August 2014

Video reblogged from Itsjustme with 5 notes

tabicat101:

Oh my goodness I nearly died

28th August 2014

Post reblogged from Librarienne with 6 notes

librarienne:

I don’t know why I insist on rewatching “Persuasion” so often because it makes me terribly sad and hopeless and yet here I am.

28th August 2014

Photo reblogged from Lettere sulle dita with 3 notes

letteresulledita:

"Non posso ascoltare più a lungo in silenzio. Devo parlarvi con i mezzi che sono a mia disposizione. Mi penetrate l’anima a fondo. Sono diviso tra l’angoscia più cupa e la speranza. […] Soltanto per voi penso e faccio progetti" Frederick Wentworth (Persuasione, Jane Austen)

letteresulledita:

"Non posso ascoltare più a lungo in silenzio. Devo parlarvi con i mezzi che sono a mia disposizione. Mi penetrate l’anima a fondo. Sono diviso tra l’angoscia più cupa e la speranza. […] Soltanto per voi penso e faccio progetti" Frederick Wentworth (Persuasione, Jane Austen)

28th August 2014

Quote reblogged from Madeleine with 7 notes

The Very first moment I beheld him, my heart was irrevocably gone.
— Jane Austen (via briarosee)

28th August 2014

Photo reblogged from Vaidade das Vaidades with 4 notes

havalim:


"Je ne puis écouter davantage en silence. Il faut que je vous parle, avec les moyens dont je dispose. Vous transpercez mon âme. Je suis partagé entre l’angoisse et l’espoir. Non, ne me dites pas qu’il est trop tard, que ces précieux sentiments ont disparu à jamais. Je vous offre de nouveau un coeur qui vous appartient encore plus totalement que lorsque vous l’avez brisé, il y a huit ans et demi. Ne prétendez pas que l’homme oublie plus vite que la femme, que son amour meurt plus tôt. Je n’ai jamais aimé que vous. Injuste, j’ai pu l’être, faible et rancunier, je l’ai été…mais inconstant jamais. C’est vous seule qui m’avez fait venir à Bath. C’est pour vous seule que je pense, que je fais des projets…Ne l’avez-vous pas senti? N’avez-vous pas compris mes souhaits?…Je n’aurais même pas attendu ces dix jours si j’avais pu lire vos sentiments comme je pense que vous avez du pénétrer les miens. J’arrive à peine à vous écrire. J’entends à tout moment quelque chose qui me bouleverse. Vous baissez la voix, mais je puis distinguer les inflexions de cette voix, quand même elles échapperaient à d’autres…O parfaite, excellente créature! Vous nous rendez bien justice. Vous êtes sûre que l’attachement et la constance véritables existent parmi les hommes. Soyez assurée de les trouver infiniment fervents, infiniment fidèles chez F. W Il faut que je parte, incertain de mon sort; mais je reviendrai ici ou bien je rejoindrai votre groupe dès qu’il me sera possible. Un mot, un regard suffiront à décider si j’entrerai chez votre père ce soir, ou jamais.”
(Carta do Capitão Wentworht para Anne Elliot - Persuasão, Jane Austen)

havalim:

"Je ne puis écouter davantage en silence. Il faut que je vous parle, avec les moyens dont je dispose. Vous transpercez mon âme. Je suis partagé entre l’angoisse et l’espoir. Non, ne me dites pas qu’il est trop tard, que ces précieux sentiments ont disparu à jamais. Je vous offre de nouveau un coeur qui vous appartient encore plus totalement que lorsque vous l’avez brisé, il y a huit ans et demi. Ne prétendez pas que l’homme oublie plus vite que la femme, que son amour meurt plus tôt. Je n’ai jamais aimé que vous.
Injuste, j’ai pu l’être, faible et rancunier, je l’ai été…mais inconstant jamais. C’est vous seule qui m’avez fait venir à Bath. C’est pour vous seule que je pense, que je fais des projets…Ne l’avez-vous pas senti? N’avez-vous pas compris mes souhaits?…Je n’aurais même pas attendu ces dix jours si j’avais pu lire vos sentiments comme je pense que vous avez du pénétrer les miens. J’arrive à peine à vous écrire. J’entends à tout moment quelque chose qui me bouleverse. Vous baissez la voix, mais je puis distinguer les inflexions de cette voix, quand même elles échapperaient à d’autres…O parfaite, excellente créature! Vous nous rendez bien justice. Vous êtes sûre que l’attachement et la constance véritables existent parmi les hommes. Soyez assurée de les trouver infiniment fervents, infiniment fidèles chez
F. W
Il faut que je parte, incertain de mon sort; mais je reviendrai ici ou bien je rejoindrai votre groupe dès qu’il me sera possible. Un mot, un regard suffiront à décider si j’entrerai chez votre père ce soir, ou jamais.”

(Carta do Capitão Wentworht para Anne Elliot - Persuasão, Jane Austen)

28th August 2014

Post reblogged from Self-Love is Hard with 9 notes

self-love-journeyer:

i am watching the BBC adaptation of Jane Austen’s Persuasion. i love this book and this version. yay for late night movie time!

28th August 2014

Photo reblogged from Jane Austen Runs My Life with 8 notes